Tout savoir sur l’arnaque UFX

On parler beaucoup du broker UFX (https://www.ufx.com/fr-FR/), et pas nécessairement en des termes élogieux ; en outre, celle-ci fait souvent face à des problèmes vis-à-vis de la justice, et est fréquemment amenée à payer différentes amendes pour des motifs pas toujours mentionnés. Si vous avez un compte auprès de ce broker, vous souhaiterez probablement lire les lignes suivantes.

Les origines de la compagnie sont troubles

Faire le retracement exact de l’origine de la compagnie est assez difficile, car celle-ci a fréquemment changé de propriétaires, et a déjà changé de nom par le passé. En outre, elle est d’abord lancée en tant que UFX Bank en 2011, mais ce n’est qu’au cours de l’année 2011 que celle-ci bénéficie d’une régulation par la CySEC. Elle est par ailleurs connue pour avoir connu des soucis avec la loi dans différents pays, dont le Canada ou la Belgique.

En outre, elle ne se limite pas essentiellement au trading, et fait en sorte d’élargir son secteur d’activités. Par exemple, elle propose à des compagnies de leur faire la vente de sites de trading préfabriqués, et est ainsi impliquée dans le business dit marque blanche. Il est aussi possible de devenir un affilié pour la compagnie grâce à son site ufxaffiliates.com.

Trader sur la plateforme UFX

L’un des grands soucis qu’on pourrait imputer à la plateforme est son manque de transparence. En effet, on ne peut pas être sûr de la manière dont elle utilise l’argent de ses clients, et on est en droit de se poser des questions au vu du nombre de soucis avec la justice que la compagnie a. En outre, trader chez UFX peut s’assimiler au trading sur une plateforme normale.

Avec un compte mini de 500$, vous disposez d’un levier pouvant aller jusqu’à 400 :1, ce qui est à la fois intéressant pour ceux qui aiment s’en servir, et risqué pour ceux qui ne savent pas gérer les risques. On peut également mentionner des spreads élevés, si bien qu’il est préférable de se lancer sur cette plateforme uniquement si on est un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *